Des carnets ? J'en ai un plusieurs (certains réservés à la couture, d'autres servent de journal). Souvent, ce ne sont que de modestes carnets à petits carreaux et reliure en carton.

Mais, mon préféré, celui que je transporte partout, dedans, on y trouve des projets de réalisations, des idées de couture (qui reste trop souvent à l'état de dessin), des notes de lecture (parce que je chroniquais, il y a peu), des adresses à se rappeler (que j'oublie et que je retrouve), des numéros de téléphone (de personnes que j'appelle ou pas), des croquis sur le vif (que je suis heureuse de redécouvrir), des dessins de cléo (utile en vacances, ou au restaurant, d'avoir un carnet), des gribouillages d'Elias (plaisir), des listes de courses (qui ne servent plus à rien), un état des comptes (obsolète), des projets professionnels (qui n'ont pas abouti mais qui montre que j'étais plein d'espoir), des adresses, encore, où je dois aller (auxquelles je me rends, quelquefois), des références d'ouvrages (beaucoup, trop), des poèmes, des mots, des phrases (qui restent manuscrits)... les miscellanées de moi, de tout, de rien.

Il est sobre, ce compagnon de route, sobre et fonctionnel. C'est mon préféré (je crois me rappeler qu'un auteur a même écrit un texte sur ce carnet). Bientôt, il sera remplacé par un autre compagnon qui portera le même nom et qui me suivra le temps... d'un carnet.

mon_moleskine

mon_moleskine_2

A l'initiative de Sophie. merci !  Si vous le souhaitez, faites-lui découvrir vos carnets.